Vous êtes ici : Nos actions > Le Centre de formation > La formation continue

La formation continue

Agir contre les discriminations et sur le renforcement de la cohésion sociale et de la participation citoyenne passe non seulement par les actions menées avec les publics, mais aussi par la sensibilisation des acteurs professionnels du champ de la politique de la ville, ainsi que des acteurs sociaux au sens large.

Ces dernières années, les politiques publiques ont connu une importante évolution, tout particulièrement en matière d'intégration et de lutte contre les discriminations et cette évolution doit être intégrée dans les modalités d'intervention des différents acteurs.

Nous proposons différents séminaires de formation sur les questions liées à la lutte contre les discriminations, quelques soient les champs dans lesquels elles s'exercent.

Nos séminaires sont construits de manière modulaire, à partir de l'analyse de la demande et des besoins.


Aujourd'hui, et ce depuis 1994, fort de son expérience avec de nombreux séminaires de formation organisés dans ses domaines de compétences (comme on le verra plus bas avec quelques exemples), le Boulevard des Potes a pu développer et démontrer un réel savoir-faire en matière d'élaboration et de mise en oeuvre de formations (analyse des besoins, définition des contenus, mobilisation d'intervenants, pédagogie utilisée, pertinence de la documentation, méthode de bilan et d'évaluation).
Ainsi, le Boulevard des Potes est en mesure d'offrir la possibilité d'organiser pour des partenaires institutionnels (collectivités territoriales, services de l'Etat, agences nationales...) dans le cadre de partenariats financiers, des formations adaptées dans le champ de la lutte contre les discriminations, de la participation citoyenne et de la consolidation du lien social.
Nous sommes donc à votre écoute pour étudier vos demandes, n'hésitez pas à nous contacter.

Quelques objectifs

Sensibiliser et développer chez les différents acteurs sociaux une connaissance partagée des phénomènes de discrimination
Modifier les méthodes de travail et les statégies et comportements professionnels face au public faisant l'objet de discrimination
Identifier les modes d'actions, les relais et personnes ressources
Construire des méthodologies d'intervention

A qui s'adressent ces séminaires ?

Aux acteurs de la politique de la ville :

  • Élus locaux
  • Chefs de projet des contrats urbains de cohésion sociale (CUCS)
  • Agents d'accueil des collectivités territoriales
  • Militants associatifs, bénévoles
  • Intermédiaires du marché de l'emploi
  • Travailleurs sociaux

Aux autres acteurs sociaux:

  • Réferents COPEC d'établissements scolaires
  • Acteurs de réseau de lutte contre les discriminations
  • Membres et coordonnateurs de CLSPD / CISPD

Qui les anime ?

Une équipe pluridisciplinaire composée de juristes, sociologues, psychologues du travail, cadres associatifs, chef de projet social, chercheurs.

Exemples de formations

  • Sensibilisation des référents COPEC des établissements scolaires en Lot-et-Garonne:
    Suite à un appel à projets, nous avons été retenus pour mettre en place un temps de réflexion et d’échanges autour de la lutte contre les discriminations avec des personnels référents des lycées professionnels de Lot-et-Garonne. En effet, l’environnement de l’Education Nationale n’est pas épargné par ce phénomène où les systèmes de représentations et de préjugés induisent des discriminations indirectes, inconscientes et diffuses. Les acteurs concernés se trouvent confrontés à des situations discriminatoires sur lesquelles ils ont peu de prise d’où un sentiment d’impuissance et de désarroi.
    Il s’agissait dans un premier temps de faire prendre conscience de ces phénomènes par les acteurs de la communauté éducative notamment à travers un travail de déconstruction des représentations à partir d’une analyse des pratiques professionnelles, puis d’outiller les enseignants référents confrontés à des situations complexes pour prévenir et agir contre les discriminations et restaurer l’égalité de traitement.

    Plus précisément, ces rencontres visaient à leur permettre de savoir repérer et identifier une situation discriminatoire, de savoir faire face à une situation discriminatoire et d’élaborer une attitude professionnelle et non pas morale ou militante.

    Mieux comprendre les phénomènes de discrimination dans l’accès à la formation, aux stages et à l’emploi.
    Mobiliser et adapter les différents moyens et réponses possibles face aux positions discriminatoires des employeurs.
    Connaître pour pouvoir les mobiliser les ressources locales en matière de lutte contre les discriminations : actions, dispositifs et acteurs déjà engagés sur le territoire lot-et-garonnais.
    Accompagner les jeunes dans leurs démarches de manière à rétablir leur accès aux droits.
    Cerner l’évolution du droit français et communautaire comme ressource mobilisable sur la question.
    Construire des stratégies professionnelles.

 

  • Formation sensibilisation des acteurs du Libournais à la lutte contre les discriminations:
    Cette action menée par le Boulevard des Potes depuis 2004 et reconduite chacune des années suivantes a permis de structurer un réseau d’acteurs sur le Libournais sensibilisé et formé à la lutte contre les discriminations.
    En 2007 ont été travaillées les perspectives dégagées l’année précédente, à savoir les principaux axes suivants :
    - Action permanente de formation des acteurs
    - Retenir l’idée de mettre en place des temps forts réguliers.
    - Travailler sur le transfert de compétences au-delà des temps de formation.
    - Travailler sur l’accompagnement des victimes (mise en place d’outils tels que la fiche de suivi).
    - Construction d’outils (affiche, plaquette à destination des publics).

    Télécharger le tableau récapitulatif des travaux en 2007
    Télécharger la liste descriptive des partenaires des travaux en 2007
    Télécharger le compte rendu du Comité de pilotage du Réseau du 16 décembre 2008
    Télécharger le descriptif de la formation en 2008

 

  • Formation des membres et coordonnateurs des CLSPD / CISPD
    a. La mise en place de la formation

A la demande de l’Etat et du Conseil général de la Gironde et à partir des listes de CISPD transmises par la Mission de prévention de la délinquance, nous avons pris contact avec chaque président de CISPD puis avec les coordonnateurs sur les territoires.
Au total 14 CISPD ont été informés de la mise en place des séminaires et 11 CISPD ont participé. L’ensemble des CISPD a répondu positivement à l’offre de formation et se sont inscrits sur l’un des deux séminaires mis à part deux d'entre eux.
Deux premiers séminaires de deux jours chacun ont ainsi été organisés en novembre et décembre 2007.

Télécharger la liste des CLSPD / CISPD ayant participé aux séminaires de 2007:

Fichiers à télécharger :
Liste CLSPD CISPD séminaires 2007

b. Rappel des objectifs et des contenus des séminaires

Jour 1 :
- Présentation du cadre réglementaire et des dernières évolutions du dispositif
- Echanges et réflexion autour des conditions et des obstacles à la mise en œuvre d’un travail en réseau. 
- Approche de la notion de travail en réseau, ses spécificités, les obstacles
- Travail en réseau et place des publics
- Echange autour des pratiques : le réseau et l’intercommunalité : quels enjeux? Comment collaborer sans diluer les responsabilités ? Comment se concerter sans dénaturer les missions ?…
- Quelle place pour la prévention spécialisée dans les territoires urbains, ruraux, périurbains ?

Jour 2 : 
- Approche de la médiation – Réflexion sur les pratiques 
- Les enjeux de la médiation sociale dans le champ de la prévention de la délinquance au regard de la cohésion sociale et de l’accès aux droits. 
- Notions de crise et de conflits 
- Approche de la médiation 
- Etudes de cas 
- Echanges autour des pratiques et des difficultés rencontrées
- Bilan et évaluation à chaud des 2 journées

Télécharger le descriptif détaillé du déroulement des séminaires de 2007:

 

Fichiers à télécharger :
Déroulement séminaires 2007

c. Bilan des deux séminaires de 2007 :

Les coordonnateurs sont pour certains plutôt « isolés » dans leur fonction (en particulier en milieu rural mais pas seulement). Ils expriment tous le besoin d’échanger entre eux, sur leurs actions, sur leur manière de travailler, ou sur des thèmes spécifiques.
Tous les participants ont exprimé une forte satisfaction d’avoir suivi le cycle de deux jours, en particulier parce qu’il leur a permis
- d’échanger avec les collègues d’autres territoires sur des préoccupations communes, notamment sur le réseau, sur son fonctionnement
- d’avoir pu échanger entre « urbains » et « ruraux »
- d’avoir pu se poser et réfléchir à ses pratiques
- d’avoir fait un va et vient entre apports théoriques et échanges sur les pratiques.

Il ressort des tours de table le sentiment partagé que la formation a été dense et trop courte, par rapport notamment à leur demande d’échanges sur les pratiques.
En effet il y a une très forte demande de continuité dans les rencontres voire de structuration de réseau qui pourrait permettre de la diffusion d’information, d’expériences, d’outils et des échanges professionnels plus réguliers. Il y a un souhait important d’acquérir une culture professionnelle commune.
Les demandes portent sur :
– des présentations d’actions concrètes sur des thématiques données,
– un travail autour de l’évaluation des CISPD, de leur plus value sur les territoires mais aussi de réflexion sur les modalités et critères d’évaluation des actions,
– un échange autour de la définition de la prévention de la délinquance et de son opérationnalisation dans les différents CISPD.


 

d. Formation des membres et coordonnateurs des CLSPD / CISPD en 2008

En 2008, le Boulevard des Potes a organisé une nouvelle formation des membres et coordonnateurs des CLSPD et CISPD de Gironde.
Dans la continuité des formations précédentes, ces nouveaux séminaires avaient les objectifs suivants:
Permettre aux acteurs des CISPD de développer une réflexion partagée sur leurs pratiques:

  • Connaitre et comprendre les enjeux et les modalités de la mise en oeuvre du travail en réseau.
  • Acquérir une connaissance partagée des modes d'intervention sociale: la médiation, la prévention spécialisée, l'animation sociale.
  • Echanger et réfléchir sur ses propres modalités de travail, sur les pratiques.

La formation s'est déroulée les 2, 23 et 30 octobre 2008.

Télécharger la composition de la participation.
Télécharger les résultats du bilan à chaud et du questionnaire d'évaluation de la formation.

  • Prévention et sensibilisation des agents de l'Education nationale référents COPEC en Gironde
    L'Inspection Académique de la Gironde a sollicité le Boulevard des Potes pour mener un temps de réflexion et d'échanges autour de la lutte contre les discriminations avec des personnels référents de collèges et lycées de Gironde.
    Forts de l'expérience réalisée auprès des établissements scolaires de Lot-et-Garonne (cf. plus haut), nous avons pu concevoir et mener, en 2008, une formation, adaptée aux personnels de l'Education Nationale, poursuivant des objectifs comparables à celle citée.
    La formation, organisée sur deux jours, a pu bénéficier à 36 personnes (cumul total) exerçant dans de nombreux collèges et lycées de Gironde.

    Télécharger le descriptif détaillant les publics:
Fichiers à télécharger :
Formation COPEC 33

Formation des équipes d’animation des contrats urbains de cohésion sociale (CUCS) à la lutte contre les discriminations

Cette formation, menée en 2009, a reçu le soutien du SGAR Aquitaine et du Conseil régional d'Aquitaine.

Comme de nombreux acteurs du développement local, les responsables de la mise en œuvre et de l’animation des CUCS de la région et, en premier lieu, les chefs de projet des CUCS, font face, dans leur action, à des situations de discriminations des publics des territoires prioritaires. Il est donc important pour eux de comprendre ces situations et d’être en mesure de les combattre par le développement de compétences, la mise en œuvre d’outils efficaces et la mobilisation des relais adéquats.

Un travail préalable de recensement des besoins et attentes des chefs de projet de l’ensemble des CUCS de la région a été mené : il a validé la nécessité d'une formation destinée aux chefs de projet ainsi qu’à leurs équipes.

Conçue initialement pour durer trois jours, la formation a été prolongée d’une journée afin de permettre au formateur de présenter complètement et en détail son propos et de laisser une grande place aux échanges entre les membres du groupe qui ont montré un réel besoin de s’exprimer et de dialoguer entre eux et avec le formateur sur les questions soulevées par les discriminations et la lutte contre les discriminations.
Cette place faite à l’échange était d’ailleurs inscrite comme principe même à la formation, le partage de savoir-faire et de pratiques permettant de mettre en valeur les participants et relevant également d’un réel principe d’apprentissage.
Les autres caractéristiques de la formation étaient les suivantes :
-    Quatre modules d’une journée chacun qui ont abordé les approches suivantes de la lutte contre les discriminations : approche socio-économique, approche juridique, approche méthodologique et pratique, construction d’outils et perspectives d’actions sur les territoires.
-    L’organisation sur quatre jours a permis aux participants de progresser dans leurs acquisitions.
-    Les études de cas ont été promues afin que la formation soit la plus concrète possible.
-    Des supports pédagogiques spécifiques à chaque module et des articles de presse ont été remis aux participants.

La formation s'est déroulée les 23 septembre, 30 septembre, 13 octobre et 23 octobre 2009.
Sur les quatre jours, ce sont au total 14 personnes différentes qui ont participé à la formation.

Télécharger la liste des participants.
Télécharger les extraits des échanges.
Télécharger le bilan à chaud de la formation.

Boulevard des Potes
29 rue Bergeret
33 000 Bordeaux

ouvert du lundi au vendredi de 10h à 19h
Contacts
09 77 39 75 97
05 56 31 94 62
05 57 95 96 90

En savoir plus sur l'équipe

Mentions légales - PHPNET Hosted