Vous êtes ici : Orientations

Une volonté militante

- Association de lutte contre les discriminations et agréée "d'éducation populaire", le Boulevard des Potes a été créé en 1991 sur l'initiative de militants associatifs, de travailleurs sociaux et d'universitaires. L'agrément d'éducation populaire a été attribué à l'association le 3 juillet 1992.
- Le Boulevard des Potes a pour objet de promouvoir toute initiative qui revitalise le tissu social par l'action associative, de renforcer la solidarité et d'encourager les actions qui participent à la démocratie et à la lutte contre toutes formes de discriminations.

Un engagement au quotidien

- Le soutien aux initiatives de solidarité à travers les animations de quartier telles que les Repas de quartiers...
- L'information et la sensibilisation à la Citoyenneté et la lutte contre toutes formes de discriminations.
- L’appui aux professionnels et aux militants du monde associatif.
- La formation initiale et continue de professionnels face aux questions de la citoyenneté, de la participation et de la lutte contre les discriminations.

Action d'éducation à la citoyenneté et lutte contre le racisme

Bâti autour d’une conception « rénovée » de l’éducation populaire et d’un rejet de la posture associative « prestataire au sein de dispositifs publics », le projet du Boulevard des Potes privilégie un mode d’intervention d’appui, d’accompagnement aux initiatives collectives ou individuelles de solidarité, à la mobilisation citoyenne autonome, dans le respect de l’autonomie et des capacités propres d’action des personnes ou des groupes.

Le Projet du Boulevard des Potes se propose de répondre pour une part à des «besoins» identifiés (information juridique des jeunes, formation des acteurs, …), mais surtout de réintégrer dans la pratique les conditions d’émergence de la demande sociale, et des réponses institutionnelles marquées par la notion de clientèle de l’action publique. De ce point de vue, la nécessité de poursuivre la démarche BDP dans le contexte local se déduit moins d’un diagnostic sur les besoins d’intégration qu’elle ne renvoie à la volonté politique de maintenir des lieux permanents de débats et d’interventions sur les problématiques d’intégration et leur traitement Public.

La lutte contre le racisme à travers les interventions en direction de la société d’accueil, notamment des jeunes, et l’appui aux initiatives « citoyennes », l’accès aux droits à travers les actions complémentaires d’information des publics et de sensibilisation des acteurs, la promotion de la pluralité culturelle à travers les manifestations organisées au sein ou hors des locaux de BDP.

En effet il est devenu banal de constater et de déplorer dans notre pays, et notamment dans les grandes zones urbaines, l’affaiblissement d’organisations associatives, syndicales, politiques. Elles étaient, il y a encore deux décennies, un espace de cohésion sociale.

L’instrumentalisation des dispositifs d’insertion par les jeunes, placés de plus en plus en position de consommateurs, limite l’action des associations d’éducation populaire, des centres sociaux et d’un grand nombre de structures intermédiaires instituées. Ces dispositifs d’insertion ne sont plus chargés ni de promesses, ni d’avenir, puisqu’ils leur fournissent seulement, et souvent momentanément, argent et loisirs. Il est en vigueur de trouver de nouvelles voies de dialogue, de façon à ce que le règlement du conflit, si toutefois on souhaite le régler, ne relève pas seulement du judiciaire.

Pas de méthode a priori

L’exclusion est caractérisée par un dénominateur commun, la violence qui implose l’individu plus qu’elle ne régule les rapports sociaux. Cette exclusion aux mille facettes désigne une multiplicité de situations qui nécessitent une nouvelle approche. Au Boulevard des Potes, nous n’avons pas la prétention de fournir une solution, mais nous ne croyons pas à une méthode à priori et nous nous méfions des schémas empruntés au management. C’est pourquoi nous nous inspirons modestement d’une démarche pragmatique avec comme appui les volontés d’expérimenter de nouvelles formes de solidarités appelées Sphères d’Action Solidaires (S.A.S.). Ce sont des espaces de médiation qui hybrident les approches d’interventions, les cultures, les coopérations entre «exclus» et «non-exclus». Les S.A.S. brassent d’origines, de générations et milieux sociaux divers.

Offensives civiques

Les offensives civiques visent à amener les acteurs locaux à prendre en compte la lutte contre les discriminations. Elles visent également à poser des questions citoyennes afin de sensibiliser les acteurs institutionnels (Etat, collectivités...).

Dans le domaine social complexe par nature, ni la maîtrise des procédures ni le savoir-faire relationnel ni surtout les bonnes volontés ne suffisent séparément pour enclencher les solutions.

Cette médiation a pour objectif de faire converger des problèmes individuels pour les transformer en enjeux collectifs de façon à ce que les conflits remplissent à nouveau une fonction sociale. Eviter le « prêt à penser » en adaptant les solutions aux problèmes et non l’inverse.

Le Boulevard parie sur cette nouvelle approche pour faire éclore de nouvelles initiatives de solidarité par le canal associatif. Lieu de médiation entre le tout de l’institution et le rien de la cité, entre la déliquescence du lien social et le développement de l’économie souterraine, les initiatives développées par le Boulevard des Potes illustrent cette nouvelle offensive civique qu’incarne « le citoyen solidaire ».

Le choix du lieu, rue Bergeret dans le quartier Saint-Michel, n'est pas gratuit. "Boulevard" a la connotation populaire que nous souhaitons donner à ce lieu d'accueil, de ressources, et de rencontres. Il signifie aussi la possibilité de simplement passer sans devoir s'arrêter à tout prix, donc un véritable lieu de passage. L'aménagement du local se prête bien au projet : une premiere partie est réservée à l'espace associatif proprement dit avec l'affichage de toutes les documentations officielles. Une seconde partie résolument conviviale prend naissance autour du bar.

Boulevard des Potes
29 rue Bergeret
33 000 Bordeaux

ouvert du lundi au vendredi de 10h à 19h
Contacts
09 77 39 75 97
05 56 31 94 62
05 57 95 96 90

En savoir plus sur l'équipe

Mentions légales - PHPNET Hosted